Set 75953+75948+75969+75954

Ces sets sont très intéressant car en les combinant on obtient le château de Poudlard complet à l’échelle minifigurine.

Lego 75954 : La grande salle du château de poudlard :

 Le set  75954  est passionnant, aperçu pour la première fois dans Première année Harry Potter à l’école des sorciers. On construit la grande salle ou les élèves mangent (et dorment : Troisième année Harry Potter et le prisonnier d’Azcaban ). Il contient une tour comportant le Phoenix ( fawkes )(à construire), le choipeau magique, une petite salle des potions et le miroir du rised ( à construire ). Les personnages sont :

  • Albus Dumbledore
  • Le professeur Minerva Mcgonagall
  • Hermione Granger
  • Drago Malfoy
  • Harry Potter
  • Ronald Weasley
  • Susan Bones
  • Le professeur Quirrell
  • Nick Quasi-sans-tête
  • Hedwige     

Lego 75953 : Le Saule Cogneur du château de Poudlard :

Le set 75953 est intéressant car il contient un saule cogneur pour la première fois aperçu dans Deuxième année Harry Potter et la chambre des secrets, il est articulé et tourne. On a aussi une partie du château comportant : une volière, le dortoir de Griffon d’Or, une salle des potions, le bureau du professeur Rogue, une passerelle, une voiture bleu ( très fidèle au film ) ainsi qu’une figurine d’ Hedwige. Les personnages sont :

  • Harry Potter
  • Ronald Weasley
  • Hermione Granger
  • Seamus Finigan
  • Professeur Severus Rogue
  • Argus Rusard

Lego 75948 : La tour de l’horloge de Poudlard : 

Elle apparaît dans le film Troisième année Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban. Ce set comporte l’infirmerie, une salle de classe contre les défenses du mal, la coupe de feu, un coffre, le bureau de Dumbledore, l’épée de Godric Griffondor, la salle de bain des préfets, une tour, la tour de l’horloge, une salle de bal, 2 tables et un sapin de Noël. Et également un mécanisme pour « avancer ou remonter le temps » . Les personnages sont :

  • Harry Potter
  • Ronald Weasley
  • Hermione Granger
  • Cédric Diggory
  • Fleur Delacour
  • Victor Krum
  • Madame Maxime
  • Albus Dumbledore

Lego 75969 : La tour d’astronomie de Poudlard :

Aperçu pour la première fois dans le film Première année Harry Potter à l’école des sorciers, c’est la plus haute tour du château de Poudlard. Elle contient une serre, une salle des potions, deux livres, une table à manger, un nimbus 2001, le bureau du professeur Horace Slughorn, le dortoir de serdaigle, la salle de classe d’astronomie et une figurine d’hedwige ( aile déployer ). Les personnages sont :

  • Harry Potter
  • Hermione Granger
  • Ronald Weasley
  • Luna Lovegood
  • Neville Londubat
  • Drago Malfoy
  • Lavende Brown
  • Le professeur Horace Slughorn        

Ces 4 sets Lego Harry Potter forment le château de Poudlard.

PHOTOS :

   

 

Set 6929

C’est un très grand classique que nous allons vous présenter aujourd’hui, en cette veille de réveillon de Noël 2020 très particulière. C’est le modèle 6929 de la gamme « Espace Classique », sorti en 1981, qui est à l’honneur dans cet article.

Année 1981
Gamme Legoland® (Lego® System®)
Thème Espace
Nom complet StarFleet Voyager
Référence 6929
Nombre de pièces 242
Difficultés de montage (estimation) Sans difficulté particulière
Prix Conseillé Entre 45 € et 90 € en occasion

D’abord, j’ai racheté ce modèle après-coup, en occasion. Ce n’est donc pas un set que j’ai eu « neuf ». D’une part à sa sortie en 1981 je n’existais pas encore sur cette Terre, et d’autre part, il faut bien garder à l’esprit que la vente en ligne n’existait pas, que les grandes surfaces spécialisées n’existaient pas, et que la grande distribution ne proposait de gros modèles Lego® que lors des fêtes de fin d’année. Il y avait donc, lorsque j’étais « petit », un seul magasin de jouets dans ma ville et il fallait souvent commander pour avoir le modèle s’il n’était pas en stock. Donc je n’ai pas eu ce modèle dans les années 80, bien que je m’en rappelle parfaitement (il a dû être commercialisé jusqu’en 1984, et les magasins gardaient souvent leur « stock invendu » à cette époque, ce qui fait que je le voyais régulièrement dans mon magasin de jouet sur les étagères). Bref, tout cela pour dire que je l’ai racheté d’occasion sur un site d’enchères bien connus, en parfait état, avec sa notice.

Le montage

Amatrices et amateurs de Lego® modernes, apprennez une chose. A cette époque, en 1981, les sachets n’étaient pas numérotés, et les notices pas toujours très claires et très lisibles. Ce modèle ne présente ainsi pas de difficultés particulières de montage, mais le problème viendra plutôt de la notice elle-même qui n’est toujours parfaitement lisible. Ainsi, oublier une pièce arrivait vite et m’arrive encore sur ces modèles « Vintage ». Mais j’ai retrouvé, je dois le dire, un certain plaisirs à monter un modèle en briques Lego® « à l’ancienne », avec une bonne vieille notice où il est facile de confondre le noir avec le gris, ou encore d’oublier une pièce ici ou là, obligeant à revenir en arrière. Chercher les pièces  faisait aussi partie du challenge….. En conclusion, un montage pas très compliqué mais nécessitant une certaine vigilance.

Le modèle

A cette époque, pas de licences Star Wars®. La célèbre marque faisait travailler ses méninges pour nous concocter des vaisseaux spatiaux particulièrement réussis. Ce 6929 en est, je trouve, un très bel exemple. Le cockpit se situe à l’avant, la minifigurine devant se contenter d’un volant pour piloter l’appareil. Apriori, cet appareil doit être un transporteur de containers, puisque l’arrière s’ouvre, pouvant accueillir un container. Il dispose d’une flèche à l’avant, mais semble dépourvu de tout armement. On pourrait éventuellement imaginer que les sortes de radar à l’avant sont des armes, mais je ne pense pas. Bien que d’une taille assez imposante (pour l’époque en tout cas), ce set ne peut accueillir qu’une seule minifigurines dans le poste de pilotage. Pour tenir au sol, 5 pieds et le container assure la stabilité. On notera cependant que le vaisseau tient parfaitement bien même une fois le container retiré.

Les couleurs sont les classiques du thème « Espace Classic » de l’époque : grises claires et blanches. On notera la présence de pièces translucides bleues, vertes ou encore rouges, très classiques aussi. Le poste de pilotage est complètement translucide, puisque le dessous se compose aussi d’une pièce translucide (qui a je crois disparue aujourd’hui).

Quelques photos :

Le cockpit est translucide

Un simple volant pour piloter……

L’arrière s’ouvre pour libérer ou installer le container

L’astronaute classique des années 70-80 !!

Le design est très réussi.

 

 

Set Basic 735

Boite 735 (source Bricklink)
Boite 735 (Image : source Bricklink)
Le set en briques LEGO® BASIC® 735 est un modèle sorti en 1990. La gamme "Basic®"constituait ce que sont les "Creator®" d'aujourd'hui. A savoir des sets proposant différents modèles possibles avec les briques disponibles dans la boite. Ce 735 est selon moi un set à posséder pour toute personne fana de briques. C'est un grand classique, équipé en plus du système "sons et lumières" 9V qui a été commercialisé par la marque LEGO® jusqu'au milieu des années 90.
Année 1990
Gamme Lego® Basic®
Thème /
Nom complet /
Référence 735
Nombre de pièces 537
Difficultés de montage (estimation) Moyenne
Prix Indicatif au 01/2021  Occasion : de 50 € à 100 €

Le modèle

Je ne peux pas présenter le montage, car j'ai ce set depuis déjà quelques années et il est donc monté, et on s'intéressera essentiellement au modèle principal, à savoir le camion de pompier et sa remorque. Mais le set propose 3 autres modèles très réussis également : un camion américain, une dépanneuse et un 4x4 de pompiers.

Le camion
C'est un gros modèle de 8 tenons de large, et mesurant (sans la remorque) 24cm. Il est très détaillé, avec 5 places assises à l'intérieur de la cabine (permettant d'asseoir des mini-figurines), des portes latérales permettant de mettre du matériel de premier secours (pelles, pioches, extincteurs, haches....). On trouve aussi 2 lances à incendies, une échelle, une lance à eau sur le toit. Le système 9V assure l'éclairage des gyrophares à l'avant et la sirène. Comme habituellement, on trouve le "2 tons" européen et aussi la sinusoïdale américaine, qui laisse donc le choix au joueur.
Un modèle jouable ou un modèle à exposer ?
Je dirai les deux. Il est esthétiquement très réussi, particulièrement détaillé et a toute sa place dans une vitrine ou sur une étagère. Mais il est très jouable aussi et un enfant y trouvera son compte. On note que si tous les accessoires et les sièges de la cabine sont à l'échelle mini-figurines, le camion lui fait office de géant et n'est pas trop à l'échelle des mini-figurines. Ce n'est pas très grave en soit mais à souligner.

En conclusion, c'est un set classique mais je pense un "must have" pour tout passionné de la marque de briques rouge et blanche. On le trouve régulièrement en vente à prix raisonnable sur Ebay. 
Place à quelques photos :

 
C'est un très joli camion de pompiers une fois monté

 
Le système "sons et lumières" de la marque Lego® était vraiment bien. Dommage que cela ne soit plus commercialisé. En plus avec les LED, on pourrait avoir aujourd'hui quelque chose de vraiment sympathique.


   
Un exemple de rangement, et la cabine.

 
L'arrière, et le camion avec la remorque.

Accueil

Vous découvrirez sur ce site beaucoup de choses sur l’univers des briques : des photos, des articles, des revues, du Vintage, des créations personnelles (ou MOC),etc….

Nous essayons de traiter de beaucoup de thèmes, allant des plus récents (Batman, Friends…) au plus anciens comme Espace Classic ou Pirates.

J’espère que vous y passerez un bon moment, et n’hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos remarques.

Pierre-Yves

Fabuland 3674 « La maison de Bonnie »

Le set 3674 est sans aucun doute un des plus grands classiques de la gamme Fabuland®, avec le bus impériale 3662. Il s’agit de la maison de Bonnie, sortie en 1987. C’est une maison classique, ouverte à l’arrière pour permettre le jeu. Nous allons vous la présenter ici.

Année 1987
Gamme Lego® Junior®
Thème Fabuland
Nom complet La maison de Bonnie
Référence 3674
Nombre de pièces 44
Difficultés de montage (estimation) Très simple
Prix Conseillé De 25 € à 150 € (neuf)

Boite

Je n’ai pas eu ce modèle avec la boite, vous trouverez donc des images sur Internet. La boite était assez grosse, et présenté le modèle définitif avec Bonnie à la fenêtre de sa chambre et l’éléphant descendant l’escalier avec un pichet (d’eau on espère).

Le modèle

Il s’agit d’une maison classique à deux niveaux. Au RDC, on trouve la table de salle à manger avec deux chaises, le téléphone et la bibliothèque. A l’étage, accessible par l’escalier, il y a la chambre de Bonnie. Il n’y a pas de lit, mais il y a sa coiffeuse. En accessoire, on trouve un pichet, un aspirateur, un téléphone, une tasse, une brosse à chevaux, un cadre, un livre et un réveil. Les trois derniers, chez Fabuland, étaient systématiquement des plaques lisses 2×2 sérygraphiées. On trouvait tout un tas de choses : des aliments, des cadres, des réveils, et plaques de cuissons, etc…. C’était assez joli, par contre elle s’égarait facilement à moins de les fixer entre deux tenons, ce que je fais.

Comme d’habitude, ce Fabuland est un mélange de Lego « Classique » et de grosses méta-pièces spécifiques à la gamme. Le toit est ainsi une seule pièce avec les volets, et la maison se construit très vite grâce à 3 méta-pièces porte, fenêtre, la bibliothèque faisant aussi office de mur. 3 plaques « System » constituent l’étage, sur laquelle on pose le toit, soutenu par deux colonnes à l’extérieur. Pour le jardin, fleurs spécifiques au thème et deux barrières avec les cœurs, typiques aussi de la marque, finalisent la décoration. Un autocollant sur le côté montre un tournesol grimpant au mur.

Conclusion

Une fois terminé, cette maison est très jolie et a fière allure. Je regrette que cette gamme ne sont plus commercialisée, mais je pense qu’elle ne fonctionnerait pas aujourd’hui. Ma nièce a pourtant adoré quand je lui ai montré, elle a adopté de suite.  C’est étrange, car si cette gamme s’adressait avant tout aux enfants, je connais de nombreux adultes dont je fais partie qui tente de retrouver les modèles et qui y sont encore très attachés. Ce qui n’est pas le cas des Duplo®….



Une fois assemblée, la maison est très jolie. On notera aussi l'autocollant du tuyau d'arrosage.


Le RDC, avec la table de salle à manger, une bibliothèque et le téléphone, posé sur un petit meuble comme cela se faisait à l'époque.


La bibliothèque, avec les plaques sérigraphiées "livres" et "cadre".


Bonnie

Visiter le parc

Imaginez-vous en minifigurine Lego, et entrez dans un monde disparu il y a plus de 65 millions d’années. Est-ce possible ? Et oui ! Dans cet article vous découvrirez le parc Jurassic World sous son meilleur jour.

1- Découvrir l’enclos des grands carnivores ; dans cet enclos vous verrez 3 T-rex + une femelle, celle du set 75936, 1 Carnautore, 1 Baryonix, 2 Indominus rex, 1 Scorpion (de taille énorme) et 1 Indoraptor.

 

2- Entrez par les portes originelles du parcs ( du set Lego 75936, 250 Euro pour les amateurs ).

3- Visiter la vallée des herbivores ; dans cette vallée vous découvrirez : 1 Brachiosaure, 4 Apatosaures, 3 Tricératops ( dont 1 bébé ) 2 Ankylosaures ( dont un bébé ), 1 Stygimoloch, 1 Stégosaure ( playmobil malheureusement ) et 1 Gallimimus.

4- Découvrir les enclos des Raptors (x9) et Dilophosaures (x3) ; dans l’enclos des Dilophosaures il y a un dilophosaure de 2015, un dilophosaure de 2018 ( fallen Kingdom) et un dilophosaure de 2019 ( Legend of Isla Nublar )

5- Entrer dans la volière (en construction ), elle comportera : 2 ptéranodon de 2018, et un autre de 2020.

6- Revivez l’expérience du Mosasaure ( également en construction ).

Si vous voulez plus de référence sur les set Lego Jurassic World allez dans l’article : Référence Lego Dinosaure.

Creator® 31109 Bateau Pirate

La gamme Pirate a disparu des thèmes en briques LEGO®. Cependant, de manière assez régulière, la marque nous propose des navires dans les gammes Creator®. Cette année, nous avons eu droit à un magnifique set « bateau pirate », référencé 31109, gamme « Creator®« .

La boite

La boite montre le modèle de face, sabords ouverts, avec un jeune matelot apeuré qui passe sur la planche, avec le requin prêt à le manger. Un squelette est en haut du grand mat, avec une longue vue. Sur la droite, on voit les 2 autres modèles alternatifs. Je trouve que la boite mets bien en avant le modèle, et rappelle la présentation du 6285 (premier bateau pirate en briques LEGO®) où un marin était également passé à la planche, et le navire présenté sabords ouverts. Sur l'autre face, on voit le navire de dos, qui montre la dunette arrière. Les modèles alternatifs sont également représentés de manière plus détaillés : Une taverne et un repaire de Pirate. La taverne est très belle, et donnerait envie d'être construite. Le nid de pirate me paraît être le modèle alternatif le moins intéressant.

De face, sabords ouverts, un matelot subit le supplice de la planche.


La taverne semble être le modèle alternatif le plus aboutit

Montage

J'ai mis un peu moins de deux heures et demi pour monter ce modèle. Il n'est pas simple, et il faut rester vigilant et concentré sur la notice pour éviter les erreurs, sur le sens de montage des pièces notamment. Je me suis trompé 2 fois (dunette et coque), et j'ai du revenir en arrière ce qui n'est jamais très plaisant. J'ai pris beaucoup de plaisirs à monter la coque, qui est entièrement en briques Lego® "SYSTEM", sans méta-pièces. A ce titre, ce set se démarque de tous les navires à coques méta, 6285 compris. Il est vraiment entièrement en briques LEGO®, ce qui plaira sans doute aux fans adultes comme moi, mais aussi aux enfants je pense. Je dirai que la difficulté de montage est moyenne, et un petit coup de main avant 7 ans sera de mise je pense !
Le requin est également à monter, et à l'air particulièrement méchant.

Un requin à monter, qui a l'air très méchant !

Le modèle

Une fois monté, le bateau a fier allure. C'est un très beau deux mâts. On notera que les voiles sont en briques LEGO®, et que les haubans sont composés de pièces plastiques, et non pas fil comme sur les anciens sets. Les échelles de cordes n'utilisent pas la méta-pièce classique 2541, ni le gouvernail la pièce classique 4790, mais des pièces classiques. Je trouve cela au final pas plus mal.
Les canons sont classiques, mais on sort les roues classiques pour utiliser des pièces classiques. C'est un choix discutable.
La figure de proue est une sirène qui reprend les couleurs d'Ariel de Disney®.
La cabine (dunette arrière) du capitaine est confortable, et reprend le système d'ouverture par le dessus du Requin Noir 6285. Elle s'ouvre par contre également sur chaque côté et non par l'arrière, contrairement au 6285 qui s'ouvre également par l'arrière et dont les côtés sont fixes. On y trouve une table avec la carte au trésors classique, un encrier, un siège adapté à la jambe de bois du Capitaine et un verre en or pour boire du rhum. On pourrait ajouter un couchage, mais l'essentiel est là. 
Place aux photos !


SVP, décrocher Ariel de là !!


Les canons. Dommage, on aurait pu en avoir 4.


Des roues différentes pour les canons sur ce modèle



La dunette arrière est très jolie. On retrouve les lanternes classiques, et le drapeau qui est un assemblage de pièces et non pas en tissu



L'intérieur de la cabine. On note le siège adapté, permettant d'asseoir le capitaine.


Le capitaine. On a décidé de l'appeler "Capitain Soiffard". Ce sera un grand ami de Fortune, comme Plume Rouge (set 70413), qui l'aidera à corriger "Crochet d'Or", le corsaire (set 6243)



Photo d'ensemble


La voile avec la tête de Mort, très réussie.

En conclusion, ce modèle est juste magnifique. C'est un très beau set de briques Lego® Creator®, à posséder pour tout fan de Pirates.

Photos de la ville

Voici quelques photos de la ville. Nous manquons de place, et elle est amenée à déménager prochainement dans une pièce plus grande.

Le QG de la police, set 6398 de 1993

Hôpital 7892 (2007) : Set magnifique, de 2007

Le Capitaine Fortune discute avec sa fille….

Capitaine Fortune

Retrouvé par hasard avec son équipage, son bateau et un vélociraptor dans une grotte au large de la Terre de Feu, il s’est aujourd’hui intégré au XXIème siècle. Relativement riche, il a fait fortune en vendant son stock de rhum du 17ème siècle « Cuvée Requin Noir » et grâce à son trésor dans lequel il puise pour « rattraper le retard » comme il dit. Il a transformé son ancien repaire de Pirate au large de Lego City en boite de nuit. Il circule en voiture de sport rouge à 8 tenons de large (Creator 31100), aux pneus surdimensionnés, ce qui lui vaut quelques soucis de circulation dans la ville en briques Lego City et ses rues étroites. Il doit sa survie séculaire, ainsi que son équipage, à la Fontaine de Jouvence, découverte par hasard . Il possède une grande maison à Lego® City, mais préfère dormir dans sa cabine à bord du Requin Noir. Il a quelques problèmes d’hygiène, et a une fille, Elisabeth Fortune, pirate aussi. Il a une seconde fille, Athena, avec sa nouvelle fiancée du XXIème siècle. Athéna est étudiante à l’Université de NewBury, dans le comté d’Hidden Side, avec Vanessa, la nièce du Capitaine Mac Call. Fortune n’a peur de rien, sauf du Kraken (et un peu de Batman, mais il refuse de le reconnaître). Sa jambe de bois et son crochet sont vrais, mais son bandeau est fictif, il a bien ses deux yeux, c’est juste pour le style ! Il a une manière de penser de pirate du 18ème siècle, ce qui lui vaut souvent les foudres de Karen.

L’Histoire détaillée :

Trahis par « Crochet d’Or », un pirate devenu corsaire et vendu à la cause du Gouverneur, il est pris dans une embuscade au bas de l’Amérique Latine le 17 octobre 1736. Poursuivi par les navires du Gouverneur, le « Requin Noir » est démâté et gravement endommagé après un épique combat naval contre les 3 navires de ligne du Gouverneur. Fortune, blessé à la main gauche et à la jambe droite, est alors contraint de se réfugier dans une grotte pour lui échapper. Malheureusement, le Gouverneur ordonne à ses 3 vaisseaux lourdement armés de tirer et la grotte s’effondre derrière son bateau, piégeant Fortune et son équipage. Ils survivent alors en mangeant des insectes et en réussissant à cultiver des légumes car le soleil pénètre par le haut de la grotte, en buvant du rhum mais aussi de l’eau douce d’une source de la grotte, qui était en fait la Fontaine de Jouvence, ce qu’ils ne savaient pas au départ. Il ont également trouvé un dinosaure, qui avait survécu à l’extinction en se réfugiant dans cette grotte par hasard et qui avait bu à la Fontaine de Jouvence. Libéré par hasard par une expédition de la brigade des Affaires Étranges, il rencontre Mac Call et toute son équipe avec lesquels il devient ami. Son navire, le puissant et célèbre « Requin Noir », porté disparu en octobre 1736, est aujourd’hui une attraction de Jurassic World. « Dragon », leur dinosaure, vit aujourd’hui paisiblement aussi à Jurassic World.

Présentation du Lego® City Police Department

Voici les principaux policiers du commissariat de police de la ville de briques Lego® City !

Commissaire Harry Mac Connell

Le commissaire Mc Connell a pris ses fonctions en 1993. C’est un dur à cuir. On le trouve dans le set 6398 de 1993. Son bureau est au dernier étage du commissariat, et il n’aime pas être dérangé. Il a mauvais caractère mais un cœur d’or.

Capitaine Robert Mac Call

Le capitaine Robert Mac Call est arrivé en même temps que le commissaire, en 1993. Au début il était inspecteur, puis est monté au grade de Capitaine en 2014 avec la prise de fonction du célèbre Chase Mc Cain. Il a de nombreuses arrestations à son actif, et a cassé plus de voitures que n’importe quel autre policier du commissariat. Il circule à bord d’un antique 4×4 décapotable à moteur V8 Diesel, ce qui rend malade Karen (au sens propre). On le trouve lui et sa fantastique monture dans le set 6398 de 1993. Il est marié avec la standardiste des pompiers, dont la caserne se situe juste à côté (set 6571), prénommée Stéphanie Mac Call (mais elle préfère Mademoiselle Winston, de son nom de jeune fille). Il a mauvais caractère aussi (sauf avec Stéphanie) et passe aujourd’hui son temps à dormir dans son bureau car il n’a presque plus rien à faire, vu que Chase, Karen et Duke Dutain font presque tout maintenant. Il a aussi des problèmes de dos.

Affectation : Brigade Criminelle, et Brigade des Affaires Etranges, non classées et farfelues (un gaspillage d’argent public selon le commissaire Harry)

Inspecteur Chase Mc Cain

Il est arrivé en 2013 au commissariat. C’est le neveu du commissaire Harry. Il très maladroit, mais un excellent tireur. Il a presque cassé autant de voiture que Mac Call, mais pas tout à fait. C’est un de meilleurs amis de Mac Call et un des meilleurs éléments, même s’il refuse de le reconnaître. Il est fiancé avec Karen Douglas, une agent de police de la brigade autoroutière. Il roule dans un gros 4×4 qui rend jaloux Mac Call.

Affectation : Brigade Criminelle, et Brigade des Affaires Etranges, non classées et farfelues (un gaspillage d’argent public selon le commissaire Harry)

Brigadière Karen Douglas

Affectée à la circulation autoroutière, elle participe aussi activement à la « Brigade des Affaire Etranges, non classées et farfelues ». Elle est fiancée à Chase Mc Cain, ce qui ne manque pas de poser quelques problèmes à la brigade de police, ce qui énerve Mac Call. Elle est très énergique, féministe convaincue, végétarienne, écologiste, défenseur des animaux, très belle et tireuse d’élite comme Chase. Son féminisme et ses idées écolos ne manquent pas d’insupporter au plus au point le Capitaine Fortune, un vieux macho pirate d’un autre siècle (de plusieurs, même), qui prête souvent main forte à l’équipe. Elle roule dans une puissante voiture électrique (développée par Wayne Enterprise) dédiée à prendre en chasse les chauffards.

Affectation : Brigade Routière et Brigade des Affaires Etranges, non classées et farfelues

Inspecteur Duke Detain

Arrivé à la brigade en 2019 en renfort de Chase, c’est un très bon agent apprécié de tous pour sa gentillesse et son accent italien irrésistible. D’origine italienne, il sait préparer de délicieuses pizzas. Parfaitement intègre (au moins autant que Gordon), il fait scrupuleusement respecter la loi de Lego City. Il est fiancé avec Down Ware, Lieutenant aux affaires courantes, et grande amie de Karen. Il circule principalement en moto et c’est un casse-cou, n’hésitant pas à sauter sur les voitures des hors la loi.

Affectation : Brigade Routière. Ponctuellement, Brigade des Affaires Etranges, non classées et farfelues

Lieutenant Down Ware

Arrivée en 2017, 2 ans avant Duke. Elle porte des lunettes de soleil en permanence, comme Mac Call. Elle s’occupe principalement des plaintes et des affaires courantes. Elle est fiancée avec Duke, mais pas officiellement. Comme Duke, c’est une casse-cou qui ne fait pas dans la dentelle.

Affectation : Affaires Courantes. Ponctuellement, Brigade des Affaires Etranges, non classées et farfelues

Policiers « standards »

Ce sont les officiers en patrouille dans Lego City. Ils ont des uniformes et des véhicules très différents, car appartenant à différentes époques de la ville. Selon certains, les plus « flippants » seraient ceux des années 80 et leur sourire permanent sur le visage. On les reconnaît aussi car ils ont un vrai tenon sur la tête.

Intervenants ponctuels de la police :

Capitaine Fortune : Voir la Fiche

Owen Grady : Voir la Fiche

Elisabeth Fortune : Voir la Fiche

James Gordon : Voir la Fiche

Principaux délinquants (arrêtés ou recherchés) (à venir)