Présentation du Lego® City Police Department

Voici les principaux policiers du commissariat de police de la ville de briques Lego® City !

Commissaire Harry Mac Connell

Le commissaire Mc Connell a pris ses fonctions en 1993. C’est un dur à cuir. On le trouve dans le set 6398 de 1993. Son bureau est au dernier étage du commissariat, et il n’aime pas être dérangé. Il a mauvais caractère mais un cœur d’or.

Capitaine Robert Mac Call

Le capitaine Robert Mac Call est arrivé en même temps que le commissaire, en 1993. Au début il était inspecteur, puis est monté au grade de Capitaine en 2014 avec la prise de fonction du célèbre Chase Mc Cain. Il a de nombreuses arrestations à son actif, et a cassé plus de voitures que n’importe quel autre policier du commissariat. Il circule à bord d’un antique 4×4 décapotable à moteur V8 Diesel, ce qui rend malade Karen (au sens propre). On le trouve lui et sa fantastique monture dans le set 6398 de 1993. Il est marié avec la standardiste des pompiers, dont la caserne se situe juste à côté (set 6571), prénommée Stéphanie Mac Call (mais elle préfère Mademoiselle Winston, de son nom de jeune fille). Il a mauvais caractère aussi (sauf avec Stéphanie) et passe aujourd’hui son temps à dormir dans son bureau car il n’a presque plus rien à faire, vu que Chase, Karen et Duke Dutain font presque tout maintenant. Il a aussi des problèmes de dos.

Affectation : Brigade Criminelle, et Brigade des Affaires Etranges, non classées et farfelues (un gaspillage d’argent public selon le commissaire Harry)

Inspecteur Chase Mc Cain

Il est arrivé en 2013 au commissariat. C’est le neveu du commissaire Harry. Il très maladroit, mais un excellent tireur. Il a presque cassé autant de voiture que Mac Call, mais pas tout à fait. C’est un de meilleurs amis de Mac Call et un des meilleurs éléments, même s’il refuse de le reconnaître. Il est fiancé avec Karen Douglas, une agent de police de la brigade autoroutière. Il roule dans un gros 4×4 qui rend jaloux Mac Call.

Affectation : Brigade Criminelle, et Brigade des Affaires Etranges, non classées et farfelues (un gaspillage d’argent public selon le commissaire Harry)

Brigadière Karen Douglas

Affectée à la circulation autoroutière, elle participe aussi activement à la « Brigade des Affaire Etranges, non classées et farfelues ». Elle est fiancée à Chase Mc Cain, ce qui ne manque pas de poser quelques problèmes à la brigade de police, ce qui énerve Mac Call. Elle est très énergique, féministe convaincue, végétarienne, écologiste, défenseur des animaux, très belle et tireuse d’élite comme Chase. Son féminisme et ses idées écolos ne manquent pas d’insupporter au plus au point le Capitaine Fortune, un vieux macho pirate d’un autre siècle (de plusieurs, même), qui prête souvent main forte à l’équipe. Elle roule dans une puissante voiture électrique (développée par Wayne Enterprise) dédiée à prendre en chasse les chauffards.

Affectation : Brigade Routière et Brigade des Affaires Etranges, non classées et farfelues

Inspecteur Duke Detain

Arrivé à la brigade en 2019 en renfort de Chase, c’est un très bon agent apprécié de tous pour sa gentillesse et son accent italien irrésistible. D’origine italienne, il sait préparer de délicieuses pizzas. Parfaitement intègre (au moins autant que Gordon), il fait scrupuleusement respecter la loi de Lego City. Il est fiancé avec Down Ware, Lieutenant aux affaires courantes, et grande amie de Karen. Il circule principalement en moto et c’est un casse-cou, n’hésitant pas à sauter sur les voitures des hors la loi.

Affectation : Brigade Routière. Ponctuellement, Brigade des Affaires Etranges, non classées et farfelues

Lieutenant Down Ware

Arrivée en 2017, 2 ans avant Duke. Elle porte des lunettes de soleil en permanence, comme Mac Call. Elle s’occupe principalement des plaintes et des affaires courantes. Elle est fiancée avec Duke, mais pas officiellement. Comme Duke, c’est une casse-cou qui ne fait pas dans la dentelle.

Affectation : Affaires Courantes. Ponctuellement, Brigade des Affaires Etranges, non classées et farfelues

Policiers « standards »

Ce sont les officiers en patrouille dans Lego City. Ils ont des uniformes et des véhicules très différents, car appartenant à différentes époques de la ville. Selon certains, les plus « flippants » seraient ceux des années 80 et leur sourire permanent sur le visage. On les reconnaît aussi car ils ont un vrai tenon sur la tête.

Intervenants ponctuels de la police :

Capitaine Fortune : Voir la Fiche

Owen Grady : Voir la Fiche

Elisabeth Fortune : Voir la Fiche

James Gordon : Voir la Fiche

Principaux délinquants (arrêtés ou recherchés) (à venir)

 

 

L’Histoire des Trains en briques LEGO®

Cela fait plus de 40 ans que la marque de briques en plastiques Lego® fait des trains, un longue aventure débutée dès les années 60. Nous allons donc vous présenter un petit historique de cette particularité.

    • 1966-1979 : Cette période correspond à la « préhistoire » des trains en briques LEGO®. A l’époque, la marque LEGO® commercialise trois types de trains. Les rails sont bleus clairs et les moteurs des trains d’abord bleus, puis noirs. Nous trouvons :

-Les « push train » : ce sont des trains dépourvus de moteurs, à pousser. Ces trains s’adressent sans aucun doute aux jeunes

Exemple de « push train »

-Les trains 4.5V à piles : Ce sont des trains équipés d’un moteur à piles. A noter toutefois que les piles ne sont pas dans la locomotive, mais dans un wagon porte-pile, alimentant le moteur de la locomotive au moyen d’un câble électriques.

Exemple de 4.5V « piles » :

-Les trains 12V à alimentation électrique : La locomotive est équipée d’un moteur 12V possédant des frotteurs, permettant la prise du courant sur un 3ème rail. A noter que la notion ici de « 3ème rail » n’est pas exact, car différente du système de « Marklïn » : les rails sont parcourus par le milieu par un double-rail central, et non un simple rail, et les rails extérieurs sont en plastique. Toutefois, on adopte tout de même le terme de « 3ème rail ».

Exemple avec la locomotive 727 (1979) à moteur 12V

  • 1980-1991 : Cette période voit s’étoffer la gamme « 12V », qui s’équipent maintenant de nombreux systèmes automatiques et surtout les trains peuvent accueillir les mini-figurines, crées en 1978 . Les trains 4.5V à piles existent toujours en parallèle. On peut considérer que les « push train » disparaissent même si certaines locomotives sont vendues sans moteur ; ce sont tout de même des 12V, LEGO incitant fortement à les équiper de moteurs 12V. Les rails deviennent gris clair mais sont identiques à ceux des années 70. Pour de nombreux fans, il s’agit de la meilleure période de LEGO. Nous possédons sur ce site un exemple de 12V, le 7745, qui fera l’objet d’une présentation complète. Toutefois, il a été motorisé en 12V pour pouvoir circuler sur notre réseau (mais nous possédons le moteur 12V d’origine, fonctionnel). Il sera donc présenter équipé en 9V.

Lego 7745

1991-2005 : C’est l’ère 9V. Notons que pour maintenir un service auprès des clients, les rails et équipements 12V sont maintenus en vente (correspondance uniquement) jusqu’en 1994. Cette ère voit la fin des systèmes automatiques et de commande à distance. Le système change radicalement : adieu le 3ème rail. Cette fois-ci, LEGO adopte le système à alimentation par deux rails conducteurs. La locomotive est équipées d’un moteur 9V possédant des roues en métal qui assure son alimentation. Les rails sont plus réalistes, l’entretien est aisé et le système plus fiable : fini les prises de tête pour redémarrer une locomotive qui n’a pas tournée pendant 1 mois. Ces trains ne sont plus commercialisés depuis 2005. Cette ère « 9V » est considérée comme une des meilleures de LEGO par de nombreux fans, même si les systèmes automatiques ont disparu. C’est la plus fiable, et celles qui a lancé un certain « réalisme ». Sur ce site, nous présenterons plusieurs modèles 9V et l’ensemble de notre réseau repose sur les rails conducteurs.

Le 4563, qui a été mon premier train Lego !

  • 2006-2010 : Les trains sont à nouveau alimentés par piles, et contrôlés via une télécommande IR. Les piles se trouvent dans la locomotive, celle-ci étant équipée d’un moteur à roues plastiques (voir article RC pour les détails). Le compartiment à piles est solidaire du chassis de la locomotive. Les rails sont identiques à ceux 9V, mais entièrement en plastique. Notons que de nombreux fans de pardonnent pas ce choix de LEGO d’abandonner le 9V, bien que cela s’explique en partie par le coût de production du système 9V et la chute libre des ventes de Trains pour LEGO.
  • 2010-2018 : Le système repose sur un compartiment à pile placé à l’intérieur de la locomotive, d’un moteur à roues plastiques et d’un récepteur IR également à l’intérieur de la locomotive. Notons donc que tout ces éléments ne sont plus intégrés dans le chassis, et permet donc une souplesse du système par rapport au RC. Le train se contrôle toujours via une télécommande.
  • Actuellement :  Les trains sont toujours dirigeables via une télécommande, mais bluetooth. Cette technologie permets également un pilotage via une application Android, et cette dernière permets aussi d’avoir accès à des bruits sonores. Ce qui serait intéressant, c’est que LEGO développe cette technologie davantage en permettant par exemple de contrôler des passages à niveau, des feux, etc….

Référence des Sets de Briques Jurassic World®

Lego® creator 31058 ( 3in1 dinosaure )

Lego® DINO 5885 (2000 à 2010)

Lego® Jurassic World 2015 :

Lego® 75916 ( Dlophosaure 2015 )

Lego® 75917 ( Raptors : Blue et Delta 2015 )

Lego® Jurassic World 2018 fallen kindom :

Lego® 10756 ( ptéranodon 2018 )

Lego® 10758 ( T-rex 2018 ) Junior

Lego® 75926 ( ptéranodon 2018 )

Lego® 75927 ( Stygimoloch 2018 )

Lego® 75928 ( la poursuite en hélicoptère de Blue 2018 )

Lego® 75929 ( Carnotore gyrosphère escape 2018 )

Lego® 75930 ( Indoraptor Rampage at Lockood Estate 2018 )

Lego® 75931 ( Dilophosaurus attack 2018 )

Lego® 75932 ( Jurassic Park Vélociraptor chase 2018 )

Lego® 75933 ( T-rex transport 2018 )

Legend of Isla Nublar :

Lego® 75934 ( Dilophosaure on the loose 2019 )

Lego® 75935 ( Baryonix Face-Off : The Treasure Hunt 2019 )

Lego®75936 ( T-rex + Portes de Jurassic Park 2019 )

Lego® 75937 ( Triceratops Rampage 2019 )

Lego® 75938 ( T-rex vs Dino-Mech Battle )

Lego® Jurassic World 2020 :

Lego® 75939 ( Dr.Wu’s Lab : Baby dinosaure Breakout 2020 )

Lego® 75940 ( Gallimimus and pteranodon Breakout 2020 )

Lego® 75941 ( Indominus rex vs Ankylosaurus 2020 )

Lego® 75942 ( Vélociraptor : Biplane Rescue Mission 2020 )

 

Présentation du set 75917

Retour en 2015, vous connaissez tous le film  Jurassic  World, de 2015. Et si vous êtes accro au dinosaure, des sets Lego Jurassic World sont sortis cette année là, dont les 75915, 75916, 75917, 75918, 75919 et 75920. Aujourd’hui, je vais présenter le 75917.

Ce set est très intéressant, il comporte :

2 vélociraptors : Blue et Delta, 1 camion fidèle au film avec cabine (qui peut se décrocher ), le couteau d’Owen et 3 personnages : Owen, Claire et un garde ACU, 2 caméra pour les raptors et la moto d’Owen. À l’intérieur du camion on trouve deux ordinateurs : 1 pour les informations du raptor (ex : rythme cardiaque…), et un autre pour les informations enregistrées par la caméra. Un lance « missile » accrocher au toit de la cabine (non présent dans le film. Lego l’a ajouté pour le jeu). La moto est verte foncé, les 2 caméras peuvent être accrochées au 2 raptors et pour terminer en beauté les deux vélociraptors sont très fidèle au film. Le montage n’est pas compliqué et si vous voulez construire un Lego Jurassic World de 2015 vous pouvez commencer par celui-là mais soyez patients, car ils deviennent difficile à trouver, et sont parfois chers.